LE PIRE ECHEC DE MBS AU YEMEN?

 

Le ciel saoudien n'est plus souverain

Sunday, 17 January 2021 7:14 PM  [ Last Update: Sunday, 17 January 2021 7:14 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo) La carte de la province de Maarib, au Yémen. ©Al-Jazerra

Des dizaines de milliards de dollars ont été dépensés pour mettre le peuple yéménite à genoux, mais non seulement les Saoudiens n’ont pas réussi à atteindre leurs objectifs, pire encore, ils ont perdu de vastes zones dans les provinces d’al-Jawf et de Maarib, et ils sont au bord d’une défaite h
istorique.

La libération de la partie orientale de la province de Sanaa a été le prélude aux défaites de l’Arabie saoudite, au début de 2020, et ensuite ils ont échoué également à al-Jawf et perdu le chef-lieu de cette province ainsi que plusieurs autres zones importantes. L’ampleur de cette humiliation a été étendue à la province de Maarib.

La gifle que les Saoudiens ont reçue dans leur base la plus importante du centre du Yémen restera à jamais sur leurs visages et ne sera pas effacée de leur esprit. Et maintenant, le sommeil leur a été enlevé, car les forces yéménites sont arrivées à 15 kilomètres de la ville stratégique de Maarib.

À l’heure actuelle, la situation au Yémen est beaucoup plus sensible que par le passé, et tous les yeux sont rivés sur les combattants yéménites pour voir quand ils vont lancer l’opération décisive pour libérer la ville de Maarib et enfoncer le dernier clou dans le cercueil des Saoudiens au centre du pays.

Hudaydah

Hudaydah

Les provinces d’Imran, Sanaa, al-Mahwit, Dhamar, Raymah et Ibb sont entièrement sous le contrôle de l’armée et des combattants d’Ansarallah, et les forces de la coalition saoudienne n’occupent que 10 % de la superficie des provinces de Hajjah et Saada.

La province de Hajjah est située au nord-ouest du Yémen et borde l’Arabie saoudite (province de Jizan) et la mer Rouge. Des zones importantes telles que « Abas, Hajjah, Aslam, al-Sahel, etc. » sont sous le contrôle des forces yéménites et les localités de « Heyran, Harz et Midi » sont occupées par des éléments de la coalition.

La province stratégique de Saada est le bastion le plus important et le plus essentiel d’Ansarallah dans le nord du Yémen et borde les provinces saoudiennes d’Asir, Jizan, Najran. Les régions du nord, du centre et du sud de la province sont sous le contrôle des combattants yéménites et les districts de « Kataf, al-Baqa’e , Baqam et al-Zahir » sont occupés par la coalition pro-Riyad.

Les forces yéménites, qui ont remporté de précieuses victoires à al-Jawf au cours de l’année dernière, ont augmenté la superficie totale libérée de la province à 45 %, qui comprend 11 zones densément peuplées, mais la plupart des régions occupées par la coalition sont des zones désertiques, dans les districts d’al-Khub et d’al-Shaaf. Elles couvrent 80 % du territoire de la province d’al-Jawf et 43 % de sa superficie est toujours occupée par la coalition.

1ère frappe d'Ansarallah contre Israël?

1ère frappe d’Ansarallah contre Israël ?

Dans la province de Maarib, qui est au centre des défaites de l’an dernier de la coalition saoudienne, les combattants yéménites se sont montrés très puissants sur le champ de bataille et, après de violents combats, ils ont pu augmenter la superficie totale des zones libérées à environ 37 %.

Environ 83 % du territoire de la province d’al-Bayda avec une superficie de 11 200 kilomètres carrés et 22 districts est sous le contrôle des forces yéménites, et les éléments de la coalition n’occupent que 1900 kilomètres carrés du territoire de cette province.

De même, les combattants yéménites contrôlent également environ 60 % de la superficie de la province de Dhale, qui est la jonction des provinces d’Aden et de Lahej avec les provinces du nord, et la coalition occupe 40 % de cette province (régions du centre, du sud-ouest et du sud-est).

1er F-16 israélien abattu à Riyad?!

1er F-16 israélien abattu à Riyad ?!

Quatrième attaque en 72 heures contre le ciel du sud saoudien sans que les Patriot puissent lever le petit doigt !

Dans les provinces méridionales du Yémen, la situation sur le terrain est différente de celle des régions du centre et du nord, et les éléments de la coalition hébreu-arabe-occidentale ont le dessus sur le terrain, occupant 55 % de la province de Taëz.

Les éléments de la coalition occupent 95 % de la superficie des provinces de Lahej et d’Abyan, avec les provinces d’Aden, de Shabwa et d’al-Mahra. Les Saoudiens ont cédé 55 % de la province d’Hadramaout à des éléments insurgés et 55 % à des terroristes sous leur commandement (al-Qaïda et Daech).

Au cours de l’année dernière, bien que la présence directe des Émiratis dans le conflit ait quelque peu diminué, ils ont encore beaucoup d’influence dans les provinces du sud, et les éléments sous leur commandement (les soi-disant Forces de transition du Sud) occupent certaines parties du sud, et poursuivent leur aventurisme dont l’un se déroule dans la région stratégique de Socotra, qui a ouvert la voie à la construction d’une base militaire israélienne sur cette île importante.

Yémen : premières cibles israéliennes?

Yémen : premières cibles israéliennes?

Les Émirats arabes unis ont envoyé un expert israélien à Socotra.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/17/643234/Y%C3%A9men-Arabie-coalition-saoudienne-Ansarallah-Maarib

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire