LES 20 MASSACRES LES PLUS BRUTAUX COMMIS PAR LES PAYS DE LA COALITION

  • Par
  • Le 02/02/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans YEMEN

YEMEN: LES VINGT MASSACRES LES PLUS BRUTAUX COMMIS PAR LES PAYS DE LA COALITION !

 | 1 février 2017 | Actualités

www.noterror.eu

Le terrorisme n’est pas toujours l’apanage de groupes armés informels.

Il est parfois aussi l’œuvre d’Etats. L’Arabie Saoudite soutient des groupes terroristes mais mène aussi elle-même des actes de terreur contre la population civile. C’est le cas au Yémen.

Vous trouverez ci-dessous les vingt massacres les plus brutaux commis par les pays de la coalition (dirigée par l’Arabie Saoudite) à l’aide de sauvages raids aériens contre les civils yéménites. Il y en a eu bien d’autres de crimes mais nous avons sélectionné ceux que nous avons estimé être les pires.

  • (31 mars 2015) Environ 40 réfugiés yéménites ont été tués et plus de 200 autres blessés dans un massacre perpétré par l’aviation saoudienne contre le rassemblement de personnes déplacées dans le camp d’Al Mazrak, dans la province de Hajjah, à Harad District.
  • (1 er avril 2015) 38 travailleurs tués et 80 autres blessés lors d’une attaque aérienne contre des travailleurs d’une usine laitière de la province de Hodeidah.
  • (30 juin 2015) 92 civils tués et environ 300 autres blessés dans une attaque aérienne ménée à l’aide d’une bombe thermostatique, pourtant théoriquement interdite d’utilisation par la communauté internationale, dans le quartier de Fag-Attan situé dans la capitale Sanaa.
  • (28 septembre 2015) près de 130 civils tués et beaucoup plus blessés lors d’une attaque aérienne contre un mariage (!) à Thobab, dans la province de Taiz.
  • (21 septembre 2015) 25 membres d’une même famille tués dans un raid aérien sur le quartier résidentiel d’AL-hasaba, capitale Sanaa.
  • (7 septembre 2015) 18 civils tués et environ 40 autres blessés lors d’un raid aérien dans le quartier d’Al-derm, dans la ville de Yarim, dans la province d’Ibb.
  • (6 septembre 2015) 27 civils tués et 53 autres blessés lors d’un raid contre une tente funéraire dans la région de AL-gayah, province de Jawf.
  • (8 octobre 2015) 30 civils tués et plus de 200 blessés lors d’un raid qui a touché un mariage dans le district de Senban, dans la province de Dhamar.
  • (22 octobre 2015) Plus de 200 pêcheurs yéménites tués et blessés lors d’un raid aérien mené contre l’île d’Okban, dans la province de Hodeida.
  • (19 novembre 2015) autour de 120 civils tués et des dizaines de blessés dans un massacre barbare commis par un raid aérien saoudien dans la ville de Mokha, dans le gouvernorat de Taiz.
  • (20 janvier 2016) 12 étudiants et leur professeur tués dans un raid aérien saoudien visant une école pour orphelins dans le quartier AL-Hrir, dans la province de Taiz.
  • (21 janvier 2016) 18 ouvriers tués et des dizaines de blessés dans un raid aérien saoudien contre l’installation pétrolière de Ras-Isa, dans la province de Hodeidah.
  • (26 janvier 2016) Le juge Yahya robid a été tué avec huit membres de sa famille lors d’un raid aérien saoudien dans la capitale yéménite, Sanaa.
  • (30 janvier 2016) 13 civils dont des femmes et des enfants tués par un raid aérien saoudien, ciblant des maisons civiles dans le village d’AL-Maghsl, dans le district de Haydan, dans la province saada.
  • (21 février 2016) 30 personnes tuées et blessées, dans un raid aérien saoudien qui visait des maisons civiles dans le village de Ghfrh Al Dhaher.
  • (28 février 2016) environ 41 civils tués, dont neuf enfants, et plus d’une dizaine de blessés lors d’un raid aérien saoudien contre des civils sur le marché de Khalqh, district de Nihm, province de Sana’a.
  • (1 er mars 2016) 10 tués et environ 20 personnes blessées dans la région d’Alehimh, dans la province de Sana’a.
  • (15 mars 2016) 117 civils tués, dont 25 enfants, et plus de 20 blessés dans l’un des massacres les plus brutaux jamais perpétrés par un raid aérien saoudien qui a bombardé un marché populaire dans la direction de Mstba, province de Hajjah .
  • 21 civils, dont 4 femmes et 5 enfants tués, plus de 54 blessés, dont 17 femmes et 7 enfants, dans des raids aériens menés dans le district de Hodeidah.
  • (8 octobre 2016) 170 civils tués et plus de 500 blessés dans le bombardement d’un rassemblement funéraire à Sanaa. Ce qui est sans doute, à ce jour, le pire crime de cette guerre
  • https://www.noterror.eu/fr/yemen-vingt-massacres-plus-brutaux-commis-pays-de-coalition/

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire