MAARIB : GAIN STRATÉGIQUE DES COMBATTANTS YEMENITES D'ANSARALLAH

  • Par
  • Le 03/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans YEMEN

Les combattants d'Ansarallah marquent une nouvelle avancée

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les combattants d’Ansarallah. ©Getty Images

Selon les derniers rapports en provenance du front de Maarib, les combattants d'Ansarallah ont pris le contrôle de la zone d'al-Ammoud dans la région d'al-Mahliyah après une bataille acharnée contre les forces d'Islah.

Les combattants d'Ansarallah ont réussi à prendre le contrôle de cette zone, malgré la forte résistance des troupes pro-Riyad et les puissantes frappes aériennes effectuées par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite, qui bombardait continuellement leurs unités à al-Ammoud.

Les combattants d'Ansarallah se rapprochent rapidement de la capitale administrative de Maarib. La reprise de cette ville porterait un coup dévastateur au gouvernement.

Des sources yéménites affirment que Fahd Ben Turki, commandant des forces conjointes de la coalition saoudienne, n'a pas été licencié pour corruption, mais qu’il a été tué, contrairement aux affirmations de Riyad.

Un site Internet yéménite citant des sources au sein du renseignement saoudien a fait part de la mort Fahd Ben Turki. « Ce commandant militaire a été tué lors d'une attaque à la roquette menée par l’armée yéménite et les combattants d’Ansarallah contre une base dans la ville de Maarib dans le centre du Yémen. Mais le gouvernement saoudien a non seulement gardé son assassinat secret, mais il a également déclaré aux médias que Fahd Ben Turki avait été limogé pour corruption », a écrit le site Al-Khabar al-Yamani.

Ansarallah: Riyad avertit Israël!

Ansarallah: Riyad avertit Israël!

Missiles, nuées de drones, bateaux kamikazes sans pilote de la Résistance, une base israélienne à Socotra, qui en assurera la sécurité?

Le roi saoudien a annoncé mardi par décret avoir accepté la proposition du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane de nommer Mutlaq Ben Salem Ben Mutlaq al-Azima, commandant des forces conjointes.

Al-Khabar al-Yamani a en outre évoqué plusieurs cas similaires dans lesquels le gouvernement saoudien a dissimulé la nouvelle de leur mort.

Récemment, le général de division Mohammed Ben Ahmad al-Chaalan, commandant de la Force aérienne royale saoudienne, a été tué au Yémen, mais Riyad a déclaré qu'il était mort d'une crise cardiaque.

Abdul Hamid al-Mazini, commandant de la coalition saoudienne à Marib, a également été tué au Yémen, mais le gouvernement saoudien a prétendu qu'il l'avait évincé d'autant qu'il n'a pas assisté à sa cérémonie d'adieu.

Ansarallah va en finir avec Riyad

Ansarallah va en finir avec Riyad

Selon le site Internet, contrairement à l'armée yéménite et Ansarallah, la coalition saoudienne tente de dissimuler le meurtre de ses commandants. Le comportement de Riyad envers ses commandants est insultant, a-t-il ajouté. 

https://french.presstv.com/Detail/2020/09/03/633234/Yemen-Ansarallah-progresse-a-Marib


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire