MBS : LE COUP FATAL D'ANSARALLAH ?

Et si les missiles frappaient Riyad le jour du G20?

Thursday, 12 November 2020 6:33 PM  [ Last Update: Thursday, 12 November 2020 6:33 PM ]

Ansarallah met en garde le G20 contre d'éventuelles frappes contre les installations saoudiennes. ©Harbi Press/Archives

À l’approche du sommet du G20 à Riyad sur lequel l'Arabie saoudite se fait des illusions, Ansarallah du Yémen lance des divertissements qui soulèvent l’inquiétude de Washington.

Les combattants d’Ansarallah du Yémen ont appelé les citoyens résidant en Arabie saoudite ainsi que les entreprises étrangères qui y opèrent, à rester à l’écart de toutes les installations militaires, mettant en garde les Saoudiens contre des attaques aux missiles et de drones contre tous les aéroports, les ports, les installations militaires et économiques, a rapporté le journal Al-Akhbar dans son numéro de ce jeudi 12 novembre.

Survenue à quelques jours du sommet du G20 qui se tiendra dans la capitale saoudienne Riyad, les 21 et 22 novembre du mois en cours, la mise en garde d’Ansarallah coïncide avec une escalade sans précédent des agressions de la coalition sur les fronts de Maarib, al-Jawf, Saada et Sanaa. Ansarallah accuse l’Arabie saoudite de saper les initiatives de paix, dont la plus récente a été présentée en avril au plus fort du conflit à Maarib.

Arabie: un putsch signé Ansarallah!

Il suffit qu’Ansarallah avance vers Najran et Jizan, et la situation interne en Arabie saoudite conduira l’ordre saoudien vers le déclin.

Cité par Al-Akhbar, le porte-parole des forces armées yéménites, Yahya Saree, a indiqué que la mise en garde constitue une riposte à l’agression continue, au blocus terrestre, aérien et maritime du Yémen, à l’escalade des tensions et à la fermeture des aéroports et des ports du pays.

« Les forces armées yéménites n'hésiteront pas à prendre des mesures de représailles », a prévenu Yahya Saree en avertissant que les combattants d’Ansarallah n’épargneront aucune action dans les prochains jours pour riposter aux agressions de l’ennemi.

Pour plus de détails : L'escale aérienne d'un avion sioniste dans le ciel de la Mecque : de quoi a peur Israël ?

Le dernier avertissement émis par Sanaa est un message adressé au G20 à l'approche de la date de son sommet annuel, estime le journal. 

La situation actuelle semble peu favorable aux opportunités d'investissement que le Royaume des wahhabites cherche à promouvoir lors du sommet. A tout moment, les Comités populaires yéménites peuvent entrer en action. Rappelons les attaques lancées le 29 septembre derniers contre des aéroports saoudiens et des positions militaires au fin fond de l’Arabie saoudite dans le sud, en riposte à la violation du cessez-le-feu.

Lire aussi : Importance stratégique de la libération de Maarib

Depuis début novembre, fait noter Al-Akhbar, Ansarallah a envoyé plusieurs messages publics et secrets à l’adresse de la coalition saoudienne qui sont mentionnés comme suit :

Ansarallah a réussi à rassembler et à mobiliser des millions de Yéménites dans toutes les provinces sous contrôle du gouvernement de salut national à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad (SAW).

Les frappes de missiles successives menées par l’armée de l’air yéménite contre les positions saoudiennes, dont un nombre minime a été annoncé officiellement par Yahya Saree.

Les progrès de l'armée yéménite et des Comités populaires dans diverses régions de Maarib et l'incapacité de l'armée de l'air saoudienne à contenir l'avancée des forces yéménites en dépit du soutien aérien des mercenaires affiliés au président démissionnaire yéménite en fuite, Abd Rabbo Mansour Hadi. De sorte que l’Arabie saoudite a été forcée d'admettre qu'elle avait subi des coups durs sur ce front. 

La mise en garde contre des attaques contre des installations saoudiennes peu avant la tenue du sommet G20.

Notons que le 28 octobre dernier, l’ambassade américaine à Riyad a alerté ses citoyens sur la possibilité de l’intensification des frappes de drones et de missiles d'Ansarallah contre des régions au Royaume, exhortant les citoyens américains à faire preuve de vigilance et de prudence.

Illustrant au mieux la gravité des menaces proférées par les forces yéménites, le sévère avertissement de l’ambassade US signifie d’un côté un aveu de l’échec du système de défense aérienne des États-Unis pour lequel Riyad a dépensé des milliards de dollars et de l’autre, la supériorité de l’industrie militaire yéménite par rapport aux armements considérés comme les plus sophistiqués.

Lire aussi : La Résistance yéménite veut importer des "armes iraniennes"

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/12/638471/Les-quatre-avertissements-d%E2%80%99Ansarallah-a-la-vielle-du-G20

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire