UN ANALYSTE US AFFIRME : L’ARMEE SAOUDIENNE AU YEMEN EST UN TIGRE DE PAPIER

  • Par
  • Le 16/12/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans YEMEN

L’armée saoudienne au Yémen est un tigre de papier, affirme un analyste US

 Depuis 8 heures  16 décembre 2016

charjizane

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

« Théoriquement, l’armée saoudienne est l’une des mieux équipées au monde. Mais en réalité, c’est un tigre de papier qui a énormément déçu ses fournisseurs d’armes étrangers, dont à leur tête les États-Unis », c’est ce qu’a affirmé Simon Henderson, directeur du Gulf and Energy Policy Program à Washington Institute.

Selon M.Henderson, « les performances de l’armée de l’air saoudienne au Yémen étaient médiocres, il en est de même pour les forces terrestres saoudiennes qui ont eu du mal à sauvegarder la région frontalière du sud-ouest du royaume ».

Et d’ajouter : « Riyad  accusé l’Iran de soutenir les rebelles (armée yéménite + Ansarullah, ndlr) dans une guerre parprocuration, mais l’échec du royaume à gagner un avantage militaire sur le terrain relève de sa faiblesse plutôt que de l’ingérence de Téhéran ».

Un char saoudien endommagé à Jizane

S’agissant des évolutions sur le terrain au Yémen, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont bombardé jeudi soir la base militaire saoudienne de Malhama à Jizane (sud de l’Arabie).

Une source militaire citée par la chaine yéménite AlMassirah a affirmé qu’un char saoudien a été endommagé par les tirs yéménites.

Mercredi, plusieurs militaires saoudiens ont été tués et blessés suite à un pilonnage yéménite visant leur attroupement dans les bases d’al-Chabaka et Mostahdas.

Les snipers de l’armée et d’Ansarullah ont tué mardi un sniper de l’armée saoudienne dans la base de Twal à Jizane et un soldat saoudien dans la base de Raqabat al-Fawaz à Najrane (sud de l’Arabie).

Les opérations yéménites au-delà des frontières interviennent en riposte à la poursuite de l’agression militaire saoudo-US contre le Yémen. Jeudi les forces de la coalition saoudo-US ont mené plusieurs frappes contre différentes régions yéménites.

Ce vendredi, deux civils yéménites ont été tués suite à trois raids saoudo-US visant deux voitures dans la région d’Aqiq à Saada (nord).

Et puis, dans la région de Taez (centre-ouest) cinq civils sont tombés en martyre et plus de 10 autres ont été blessés par des bombes lancées par un takfiriste contre les vendeurs et les passants dans le marché d’al-Horriya.

Source: Sites

http://french.almanar.com.lb/149818


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire