UNE PLUIE DE DRONES ET DE MISSILES DE LA RESISTANCE YEMENITE S’ABAT SUR RIYAD, LA CAPITALE DE L’ARABIE ET SUR ASSIR, DANS LE SUD SAOUDIEN

tourtaux-jacques Par Le 01/03/2021 0

Dans YEMEN

Une nuée de drones et de missiles pleut de façon synchronisée sur la capitale et le Sud saoudien

Sunday, 28 February 2021 12:51 PM  [ Last Update: Monday, 01 March 2021 6:26 AM ]

 30 

Ansarallah a attaqué aux missiles et aux 15 drones, de façon parfaitement synchronisée Riyad et Assir, le 27 février 2021. (Archives)

Certaines sources diraient que c'est une riposte à la frappe ratée des Américains ce 26 février contre Abou Kamal, située sur les frontières syro-irakienne laquelle frappe a coûté la vie à un combattant des Hachd et en a blessé quatre autres, vu que les bases aériennes à Khamis Mushait et à Abha abritent les contingents US/britannique et que ce contingent, muni de F-16, de F-18, de F-15 de Reaper, de Predator ..., n'a été foutu jusqu'ici de stopper la fulgurante avancée d'Ansarallah à Maarib et qu'enfin que l'axe de la Résistance frappe, à chaque fois qu'il est frappé. Quoi qu'il en soit le résultat revient au même : la Résistance yéménite vient de réaliser dans la nuit de 27 à 28 février l'une de ses opérations militaires les plus complexes depuis 2015. Selon le général Yahya Saree, porte-parole de l'armée et des comités populaires yéménites, deux unités, celle des drones et celle des missiles ont opéré de façon parfaitement synchronique pour envoyer une nuée de 15 drones et un missile balistiques à la fois contre Assir et contre la capitale Riyad avec en ligne de mire les bases aériennes.

Essaim de drones frappe l'Arabie!

Essaim de drones frappe l'Arabie!

Avancée fulgurante pour reconquérir le coeur de Maarib.

"Il s'agit de 15 drones dont 9 de type Samad-3 et 6 de type Qassef-K2 qui ont visé les positions militaires à Abha et à Khamis Mushait et des missiles balistiques de type Zolfaqar. L'opération qui en soi s'est étalée sur plusieurs heures a commencé dans la nuit. Cette opération va s'amplifier évidemment, les raids de la coalition tout comme son blocus contre nos villes et villages allant crescendo. C'est l'équation de dissuasion 5 que le Yémen vient de mettre sur pied avec cette complexe opération de drone et de missile. Je le dis très clairement : que les populations civiles s'éloignent des sites militaires à Riyad et ailleurs".

Ce dimanche à l'aube la première réaction est venue de Riyad, Turki al-Maliki ayant précipitamment annoncé "l'interception de drones dans le sud du royaume" et "de missiles dans la capitale". Mais les images qui commencent à provenir de l'Arabie des Salmane en dépit du filtering habituel prouvent bien le contraire : une déconfiture totale du système de DCA made in USA saoudien composée entre autres de PAC3 Patriot et réparti en six couches depuis le sud de l'Arabie jusqu'à la capitale, DCA incapable à la fois de contrer les drones-missiles de croisière Samad-3 dans le Sud saoudien, pire d'endiguer les Zelzal dont au moins un, à en croire les images a percé le ciel de la capitale, les images d'interception publiée, hâtivement par les Saoudiens appartenant à vrai dire au système THAAD, de courte portée qui n'ont pas fait un exploit en repérant et en détruisant les engins presque au-dessus du palais du roi. Pire, cette frappe nouvelle dans son genre a laissé des impacts. Une photo largement diffusée de la ville de Riyad met en scène un crastère bien large, signe que les missiles balistiques se sont effectivement abattus sur le sol.

L'endroit où est tombé le missile lancé par Ansarallah sur la capitale saoudienne. ©Mashregh News

Les Anti-missiles saoudiens eux ont surtout provoqué des éclats d'obus et infligé des dégâts aux maisons et provoqué la panique. Les utilisateurs de Twitter font état quant à eux de multiples explosions suivies de secousses, ce qui confirme que les missiles balistiques Zelzal n'ont pas été vraiment intercepté. Signe des temps, les aéroports des villes de Riyad (centre) et de Djeddah (ouest) et tous les vols au-dessus de l'Arabie saoudite ont été suspendus. Ce qui a fait que les informations communiquées par Maliki sur la prétendue interception de drones dans le ciel de Jizan n'a convaincu personne. 

L'Arabie frappée en plein cœur!

L'Arabie frappée en plein cœur!

Djeddah frappée 

Mais pourquoi ce "tournant drono-balistique"? C'est que ce jeu Guerre déguisée en Offre de paix commence à bien faire et que la Résistance veut en finir avec les soutiens américains et britanniques de Riyad à Maarib où mêmes les alliés fréristes de Riyad, al-Islah commencent à faire défection. Le début d'une opération majeure dans la ville de Maarib a fait la une des médias régionaux ces derniers jours, et les combattants yéménites ont remporté une victoire significative sur les axes est du district de Sirwah.

L'opération de l'armée et des combattants d’Ansarallah, qui a débuté il y a quelques jours dans la province de Maarib (le bastion le plus important de la coalition saoudienne au Yémen), se poursuit et de violents affrontements sont en cours pour nettoyer les zones occupées. Les combattants yéménites, concentrant la plupart de leurs forces sur l'axe est et sud-est de la partie importante de Sirwah à la périphérie occidentale du barrage de Maarib, tentent de repousser les éléments de la coalition saoudienne pour atteindre la victoire finale et entrer dans la ville de Maarib. Les avancées des combattants yéménites ces derniers jours, qui sont le résultat des opérations difficiles et époustouflantes des derniers mois dans les régions occidentales et méridionales de la province de Maarib, vont changer la donne politique et l'équilibre des pouvoirs au Yémen, si elles sont accompagnées de la libération de la ville de Maarib. Actuellement, environ 85% de la superficie du district de Sirwah a été libérée du joug de la coalition saoudienne, et seulement les zones orientales de ce district, qui bordent les portes ouest de la ville de Maarib, ainsi que les zones de la nord-est n'ont pas été complètement nettoyées. Maarib encerclé du sud, de l'est de l'ouest, il va falloir que l'axe US/OTAN/Israël y renonce, de grès ou de force. 

Maarib: les officiers US/british, encerclés?

Maarib: les officiers US/british, encerclés?

Au Yémen, les tribus de la province de Maarib rejoignent Ansarallah pour expulser les occupants saoudiens et émiratis du pays.

https://french.presstv.com/Detail/2021/02/28/646228/Y%C3%A9men-Ansarallah-Riyad-frappe-missile-Ansarallah-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire