YEMEN : 5e RAID D'ANSARALLAH EN 4 JOURS

tourtaux-jacques Par Le 31/05/2021 0

Dans YEMEN

Qassef K-2 frappe Abha; la Résistance avance à Jizan

Monday, 31 May 2021 4:05 PM  [ Last Update: Monday, 31 May 2021 4:45 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'esprit de résistance ne cesse de s'élargir dans la région. (Photo à titre d'illustration)

Le porte-parole des forces armées yéménites a fait part d’une nouvelle attaque au drone sur la base aérienne Malek Khaled (Roi Khalid) en Arabie saoudite.

« L’unité de drones des forces armées yéménites a réussi ce lundi 31 mai au matin à frapper la base aérienne Malek Khaled à Khamis Mushait en utilisant le drone Qassef K-2 », a annoncé le porte-parole des forces armées yéménites, le général Yahya Saree, cité par la chaîne Al-Masirah.

« Des cibles envisagées ont été touchées avec précision au cours de cette attaque au drone qui a été effectuée en représailles à l’intensification des agressions de la part de la coalition de guerre saoudienne et à la persistance du blocus global du Yémen », a ajouté le porte-parole des forces armées yéménites.

Plus tôt, dimanche matin et vendredi soir aussi, la base aérienne Roi Khalid, située à Khamis Mushait dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, avait été prise pour cible des frappes au drone Qassef K-2 de l’unité de drones des forces armées yéménites.

À la lumière des récentes évolutions survenues dans la région et une semaine après l’annonce du cessez-le-feu en Palestine occupée à la suite de 11 jours de frappes aux missiles et roquettes de la Résistance depuis Gaza, des sources d’informations ont fait part, samedi 29 mai, du déclenchement de vastes opérations offensives de l’armée et des Comités populaires (Ansarallah) yéménites sur Jizan dans le sud de l’Arabie saoudite. Au cours de ces opérations qui ont eu lieu sur trois axes, les forces yéménites ont réussi de grandes avancées, repris le contrôle de vastes zones et infligé un gros dégât aux forces ennemies.

Défaite israélienne : du

Défaite israélienne 

La Résistance yéménite a pris part aux récentes batailles dans la bande de Gaza.

L’agence de presse Tasnim évoque l’importance et les conséquences des grandes opérations militaires yéménites aux profondeurs du territoire saoudien, et cela dans un court intervalle de temps après les récents affrontements opposant les groupes de résistance au régime sioniste ; or, même les sionistes ont reconnu leur échec sur le plan de renseignement aussi bien que sur les champs de bataille face à la Résistance palestinienne.

Avant que la Résistance au Yémen et en Palestine ne parvienne à ce niveau de capacités militaires pour écarter les menaces ennemies, les sionistes voyaient peut-être dans le mouvement de résistance libanais, Hezbollah, la plus grande menace à l’existence d’Israël ; quoique cette équation reste toujours en vigueur, avec un Hezbollah libanais dont les missiles de haute précision sont devenus l’éternel cauchemar du régime israélien.

Mais la croissance, ces derniers temps, des groupes de résistance en Palestine, Irak, Syrie et au Yémen a effectivement augmenté l’inquiétude des sionistes ; nous avons constaté que l’armée israélienne, dans le cadre d’un exercice militaire qu’il a laissé inachevé à la veille de cette récente guerre de 11 jours de peur des missiles de la Résistance, avait simulé un combat d’envergure afin de s’exercer à l’interception des missiles de la Résistance venant du Liban, de Syrie, du Yémen, d’Irak et de la bande de Gaza.

Grandes percées de la Résistance yéménite juste après la victoire de la Résistance palestinienne à Gaza

Depuis la mi-2020, certains États arabes ont lancé un processus de normalisation avec le régime sioniste en piétinant la cause palestinienne pour faire preuve de complaisance envers le régime occupant israélien, et faciliter la réalisation des plans américano-sionistes contre l’axe de la Résistance. Allié de l’Arabie saoudite dans la guerre contre le Yémen, les Émirats arabes unis ont été le pionnier de la soi-disant paix entre les États arabes et Israël, à la tête des « capitulards ».

Ansarallah a frappé Israël!

Ansarallah a frappé Israël!

Une base aérienne israélo-émiratie à Bab el-Mandeb ou la "fête" des "drones sous-marins" de la Résistance!

Suite à l’annonce de la normalisation entre Abou Dhabi et Tel-Aviv, la contribution du régime israélien dans la guerre du Yémen, qui se faisait jusqu’alors par avions de chasse et pilotes militaires interposés, a pris une forme évidente. C’est toujours par connivence des EAU que les Israéliens tentent de créer une base militaire et de renseignement sur l’île de Socotra au sud du Yémen afin de surveiller les navigations au détroit stratégique de Bab el-Mandeb et dans la région de la Corne de l’Afrique.

Parlant de l’Arabie saoudite, bien qu’une normalisation des liens avec Israël n’ait pas encore été officialisée, le pays ne se laisse pas beaucoup devancer par les capitulards arabes. Ces quatre dernières années, l’Arabie de Mohammed ben Salmane s’est avérée l'allié officieux d’Israël dans ses agissements contre l’axe de la Résistance.

Ansarallah renouvelle ses avertissements, plus sérieux que jamais

Le mouvement populaire yéménite Ansarallah a mis en garde le régime israélien contre toute tentative d’atteinte au Yémen ; Israël paiera cher toute petite erreur de calcul, la Résistance yéménite ayant déjà prouvé qu’elle est capable de riposter à toute attaque et de changer la donne de fond en comble.

Hezbollah: SOS d'Israël à la France!

Hezbollah: SOS d'Israël à la France!

« Nous ne pouvons pas faire une promesse de la part des Palestiniens du Liban »

Par ailleurs, toute atteinte de la part de la Résistance aux alliés officiels ou officieux d’Israël notamment les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite tire la sonnette d’alarme à l’adresse des usurpateurs de Qods. Les récentes avancées de la Résistance yéménite aux profondeurs du territoire saoudien et la victoire de la Résistance palestinienne dans la récente guerre face au régime israélien sont en fait les deux faces d’une victoire partagée face aux ennemis de l’axe de la Résistance, ce qui confirme d’ailleurs le changement de la donne et de l’équilibre de la terreur en faveur de l’axe de la Résistance dans la région. Cela montre également que l’esprit de résistance en s’inspirant du Hezbollah s’est étendu dans toute la région, mettant l’ennemi face à cette crainte que l’apparition d’un second ou troisième Hezbollah conduise pour de bon ce régime usurpateur vers son anéantissement.

À l’heure actuelle, l’axe de la Résistance est à son plus haut niveau de disposition. En Palestine, les groupes de résistance ont défié la soi-disant suprématie militaire de l’ennemi, tandis qu’au Liban, la puissance du Hezbollah pèse lourdement sur l’ennemi israélien, si bien que les sionistes n’osent le moindre mauvais geste. Le moindre agissement de l’armée sioniste contre n’importe quelle composante de l’axe de la Résistance suffirait pour que cette dernière rende la donne insupportable pour ce régime et ses alliés arabes ou occidentaux.

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/31/657922/r%C3%A9sistance-contre-isra%C3%ABl-gaza-y%C3%A9men-hezbollah-attaque-drone-roi-khalid-arabie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire