YEMEN : A MAARIB, LA RESISTANCE ENFONCE LE CLOU!

tourtaux-jacques Par Le 30/03/2021 0

Dans YEMEN

Maarib: nouvelle percée dans l'ouest

Tuesday, 30 March 2021 6:07 PM  [ Last Update: Tuesday, 30 March 2021 6:06 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des combattants d'Ansarallah. (Photo d'archives)

Au Yémen, les forces de l’armée et les combattants des Comités populaires ont repris le contrôle d’autres régions non loin de la ville de Maarib. 

Mardi 30 mars, les combattants yéménites ont réussi à libérer al-Sayb et al-Hamam ainsi que des localités stratégiques situées sur les hauteurs de Jabal al-Akhchar et d’al-Nakhla, à l’ouest de la ville de Maarib
Hier lundi, les combattants yéménites ont repris le contrôle de Hama al-Zaab et des parties d’al-Nakhla, située à Sirwah. 

Lire aussi: Maarib : les forces yéménites se battent sur plusieurs fronts

Selon les sources concordantes à Maarib, l’armée yéménite et les Comités populaires ont libéré, pendant les derniers jours, de nombreuses casernes militaires proches de la base militaire de Sahn al-Jen, à l’ouest de Maarib, à l’issue d’intenses combats sur le front de l’est d’al-Kassara et d’Eidat al-Raa. 

Ras Tanoura frappée : comment Ansarallah est parvenu à percer des couches de radars et de missiles antimissiles US ?

Ras Tanoura frappée : comment Ansarallah est parvenu à percer des couches de radars et de missiles antimissiles US ?

Pourquoi les USA sont sur le point de capituler face à Ansarallah ?

Selon le site d’information et d’analyse ISW News, les combattants yéménites ont également libéré Hama al-Hamra et Dach al-Haqan. 
Des affrontements se poursuivent toujours à Jebel al-Khachab et dans le camp militaire d’al-Sweïda.
La même source a indiqué qu’Ansarallah avait repoussé une attaque lancée par des miliciens de Mansour Hadi et des terroristes d’al-Qaïda.  

Lire aussi: Après Maarib, MBS perdra le port pétrolier de Jizan

Il y a deux mois, l’armée et les Comités populaires, liés à Ansarallah, ont lancé une nouvelle phase de l’opération de libération de la province pétrolifère de Maarib afin d’en chasser les miliciens à la solde du gouvernement démissionnaire de Mansour Hadi. 
Par ailleurs, des avions de combat de la coalition d’agression saoudienne ont bombardé à une quinzaine de reprises des régions à Sirwah et à Madqal dans l’espace de 24 heures. 

Maarib: la marche-arrière US

Maarib : la marche arrière US

Le gouvernement de Sanaa a contraint les États-Unis et les Nations unies de faire une distinction entre les questions humanitaires et les affaires militaires et politiques.

Sur le plan politique, Mohammed Ali al-Houthi, faisant partie du cadre d’Ansarallah et membre du Conseil politique suprême du Yémen, a déclaré, lundi 29 mars, dans un entretien avec Russia Today, que les négociations entre la partie yéménite et les Américains à Mascate n’étaient pas « directes ». Cependant, il a ajouté que « Sanaa ne voit aucun problème pour s’asseoir à la table d’un dialogue direct avec les Américains ».  
« Ce que nous avons jusqu’ici acquis lors de nos négociations avec le médiateur omanais n’est nullement suffisant pour atteindre une solution pacifique », a déclaré al-Houthi, ajoutant que « dans un pays qui vit une épouvantable crise humanitaire, comme l’admet la communauté mondiale, il ne faut pas fermer les yeux sur les questions humanitaires au profit des questions militaires ». 

Yémen: Riyad sauvera-t-il sa peau ?

Yémen : Riyad sauvera-t-il sa peau ?

Le haut responsable d’Ansarallah s’est ensuite attardé sur une présumée « initiative de paix saoudienne » soulignant que Sanaa n’avait reçu aucune initiative officielle et écrite de la partie saoudienne. 
« Si nous recevons un plan écrit et officiel, nous allons l’examiner et y répondre, mais l’initiative saoudienne n’est, pour le moment, qu’un concept oral », a-t-il ajouté. 
Mohammed Ali al-Houthi a rappelé que le droit international ne permettait pas que le blocus soit exploité comme arme. « C’est exactement ce que les Saoudiens font et au lieu d’être dénoncés pour ce crime, ils sont applaudis pour annoncer une initiative que nous n’avons même pas reçue officiellement », a-t-il regretté.  
La semaine dernière, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal ben Farhan, a fait part d’une initiative de Riyad pour établir un cessez-le-feu au Yémen. 

https://french.presstv.com/Detail/2021/03/30/648398/Yemen-Maarib-Mascate-negociations-Ansarallah-Arabie-saoudite-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire