YEMEN : ANSARALLAH DEFIE LE DOLLAR...LES USA SOUMIS AU BON VOULOIR DE LA RESISTANCE YEMENITE

tourtaux-jacques Par Le 15/03/2021 0

Dans YEMEN

Une corrélation est désormais établie entre le prix du baril et les frappes d'Ansarallah... pas de bonne augure pour l'Empire du dollar

Monday, 15 March 2021 2:38 PM  [ Last Update: Monday, 15 March 2021 4:06 PM 

 30 

Le missile Fater-1(illustration)

Khamis Musahit et Abha, deux bases aériennes de l'armée défaite saoudienne et Cie qui tente tant bien que mal à conserver ses derniers oripeaux à Maarib, viennent de subir une nouvelle attaque au drone simultanée, à peine une semaine après la spectaculaire opération Dissuasion 6 qui a provoqué un tremblement de terre dans les marchés pétroliers et fait grimper les cours du pétrole de 6 dollars le baril. Le général Yaha Saree, porte-parole des forces armées yéménites a évoqué une attaque aux trois drones Qassef K2 qui " ont avec précision atteint leurs cibles militaires", ce qui marque évidemment une nouvelle défaite du système de DCA US/OTAN et consolide ce que les experts qualifient de "mer des batailles énergétiques" dans la région.

1er B-52 US abattu... par Ansarallah!

1ère brèche dans le système de DCA intégrée US-Moyen Orient.... à qui revient le mérite? à Ansarallah ...

PressTV / French / 8 mars

Car sans Maarib, le royaume anglo saxone saoudien qui alimente depuis un siècle les méga pétroliers euro américains perdrait de facto la majeur partie des réserves énergétiques du Yémen concentrés à Maarib et al-Jawf, se verrait priver de cette voie de transit pétrolière que lui offre Maaib-Shebwa en lieu et place du détroit de Bab el-Mandeb et surtout serait coupé du sud du Yémen, à savoir de tous ces ports qui contribuent activement dans le transit de son flux énergétique. Combiné à ces attaques balistiques et de drone qui menacent désormais de faire fuir la totalité des investisseurs étrangers d'Arabie saoudite, la perspective d'une chute de Maarib pèse encore plus lourd : mine de rien, Ansarallah se joue de l'Empire.  sur les Américains. Et comment?

Il existe désormais une corrélation entre le prix du pétrole et les frappes d'Ansarallah : Alors que le billet vert progresse depuis plusieurs semaines sur fond de hausse des taux d’emprunt (au plus haut depuis un an), chaque missile ou chaque drone provoquent un mouvement haussier, ce qui ferait que le dollar pourrait de toute manière retourner mordre la poussière, le dollar ayant une puissante corrélation inverse avec le pétrole. Le prix du baril tape actuellement à la porte des 70 $. Surveillez de près le cirque diplomatique de l’administration Biden. Le dollar pourrait finir par stopper net sa progression si le pétrole continue sa route en direction des 100 $. C'est bien la face économique de la guerre de la Résistance contre une Amérique qui se croyait un jour avoir jusqu'à la fin du monde le levier de pression qu'est le billet vert et qu'elle combinait à son fameux régime de sanctions. 

Ansarallah : le redoutable

Maarib et Ras Tanoura...

PressTV / French / 14 mars

 Face à cette perspective d'écroulement, la côté militaire pèse moins lourd mais là encore l'axe US/OTAN/Golfiens est à court de moyens, incapable de l'arrêter.  Surtout que Maarib n'est qu'un sur plusieurs fronts de combat : Dimanche Ansarallah a attaqué les troupes saoudiennes dans la province méridionale saoudienne de Najran, faisant des dizaines de morts et de blessés parmi les Saoudiens.

L'Arabie criblée de missiles

L

PressTV / French / 26 oct. 2020

Le site web de la chaîne d’information yéménite, al-Masirah, proche d’Ansarallah a diffusé ce dimanche plusieurs nouvelles photos et séquences vidéo de la région de Najran. Des dizaines de Saoudiens ont été tués ou blessés, une grande quantité de leurs armes et de munitions confisquée et plusieurs de leurs équipements militaires ont également été détruits par des forces yéménites à Najran.

Selon ces images, les militaires saoudiens prennent  la fuite vers les hauteurs après l’attaque de combattants yéménites. Une vidéo montre même que l'armée saoudienne est chassés à coup de missile guidé sur son propre territoire! Mais il y a aussi Taëz, province limitrophe d'Aden où les combattants yéménites ont tiré des missiles balistiques sur les mercenaires de Mansour Hadi et leur salle de guerre dans la région d'al-Kadha à l’ouest du gouvernorat. 

Des sources militaires ont déclaré que l'école du district de Kadha, à l'ouest du gouvernorat de Taëz, avait déjà été utilisée comme base par les mercenaires affiliés au gouvernement de Hadi. La coalition dirigée par l'Arabie saoudite a également déployé des troupes dans les mosquées des zones proches des lignes de front pour éviter les attaques de missiles. Pour revenir à Maarib, Alep de Yémen, les combattants yéménites sont arrivés à trois kilomètres du centre de la province et actuellement  ils se sont rendus maître du barrage de Maarib. Une fois Maarib libérée, des sources à Sana ont  estimé que le Yémen serait en mesure de produire au moins 200 000 barils par jour. À 200 000 barils par jour, la production du Yémen se rapprocherait de la production ajoutée par chacun de plusieurs pays non membres de l'OPEP depuis 1981.  

« Des cibles militaires de l’aéroport international Abha à Asir et la base aérienne de Malek Khaled, située à Khamis Mushait [une ville du sud-ouest de l'Arabie saoudite, ont été visés par trois drones Qasef K2 », s’est félicité le porte-parole des forces armées yéménites, le général de brigade, Yahya Saree.  

Selon le général Saree, cette frappe s'inscrit dans le cadre de la riposte légitime à l'escalade des bombardements aériens saoudiens et du blocus imposé sur le Yémen.

Les forces yéménites ont lancé, le dimanche 7 mars, une offensive de grande envergure contre le géant pétrolier saoudien Aramco et des cibles militaires à l’est de l’Arabie saoudite. Il s’agit de la 6ème opération de dissuasion yéménite, menée à l’aide de 14 drones et de 8 missiles balistiques.

Israël: la cible maritime d'Ansarallah?

Le ministre de la Défense du gouvernement du salut national au Yémen souligne la capacité militaire du pays pour lancer une offensive stratégique globale contre le trio Israël/Arabie/EAU.

PressTV / French / 8 déc. 2019

Le 10 janvier 2019, Ansarallah a utilisé un drone suicide Qasef K2 pour cibler le rassemblement des commandants de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite sur la base aérienne d'al Anad à Lahij, et au moins cinq commandants supérieurs et membres de haut niveau de l'armée de Mansour Hadi ont été tués. En fait, cette opération est devenue une présentation pour le nouveau drone suicide d'Ansarallah - Qasef K2. Ce drone a eu un impact décisif sur la situation sur le champ de bataille yéménite.

Lire plus: Les radars de l'aéroport d'Abha frappés par Qasef K2

L'une des capacités les plus importantes de ce drone est qu'il peut transporter de grandes quantités d'explosifs, exploser à une hauteur de dix mètres au-dessus de la cible et disperser de nombreux fragments. Des sources militaires yéménites indiquent que le diamètre du cercle de débris est de 80 mètres de long et 30 mètres de large.

Drones d'Ansarallah: l'imprévisible?

Drones d'Ansarallah: l'imprévisible?

Au cours des 4 ans de guerre inhumaine contre le Yémen

« L'armée yéménite et Ansarallah sont équipés d'un important stock de drones Qasef K2 et de missiles balistiques modernes. Si l'agression contre le Yémen se poursuit, ils les dévoilent. Les radars ne peuvent pas intercepter ce drone, et nous avons la capacité de produire un drone chaque jour », a-t-il expliqué lors de cérémonie de dévoilement du drone en question.

https://french.presstv.com/Detail/2021/03/15/647341/Y%C3%A9men-Ta%C3%ABz-Mercenaires-Hadi-Maarib-Ansarallah-Attaque-balistique-

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire