YEMEN : ANSARALLAH LANCE SON PORT PETROLIER

tourtaux-jacques Par Le 03/09/2021 0

Dans YEMEN

 

Méga-projet d'Ansarallah: le port de Maarib transité via Hudaydah…

Thursday, 02 September 2021 5:20 PM  [ Last Update: Thursday, 02 September 2021 5:21 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La décision d'un port pétrolier à Ras Issa dan prise par Ansarallah. (Illustration)

Il semble que le pétrole de Maarib glisse des mains des pétroliers américano-britanniques, alors qu’Ansarallah a récemment effectué au moins dix attaques consécutives contre le Sud saoudien, avec en toile de fond quatre frappes au drone contre l’aéroport d’Abha, d’où la rage de la coalition qui a mené plus de 39 attaques afin de prendre le contrôle des infrastructures pétrolières de Maarib, tandis que les forces yéménites ne cessent d’avancer. Ee effet, l’Arabie saoudite juge déjà perdu le pétrole de Maarib.

Des sources proches d’Ansarallah au Yémen ont fait état de la tenue d’une réunion présidée par le vice-Premier ministre du gouvernement de Sanaa pour les services et le développement, Hussein Maqbooli, avec pour objectif de discuter la construction d’un terminal pétrolier à Ras Issa dans la province d’al-Hudaydah.

« La construction d’un terminal pétrolier à Ras Issa est un projet stratégique qui sera réalisé conformément aux ordres du président du Conseil politique suprême du Yémen et sur la base de la décision du cabinet », a déclaré Maqbooli.

Il a souligné l’importance de créer des ports pour stocker les produits pétroliers, annonçant que le nouveau terminal aura la capacité d’en stocker quatre millions de tonnes.

Les Comités populaires d’Ansarallah contrôlent les ports de Hudaydah, d’al-Salif et de Ras Issa dans la province de Hudaydah.

Lire aussi : Fin de trêve balistique : missiles, drones à sens unique, toute les bases US/OTAN au sud saoudien et en mer Rouge attaquées

La nouvelle tombe alors que la coalition saoudienne affirme avoir abattu le troisième drone suicide de l’armée yéménite dans l’espace aérien de l’Arabie saoudite.

Le mercredi 1er septembre, les forces saoudiennes ont annoncé avoir détruit deux drones suicides dans le ciel du Yémen. Le communiqué de la coalition saoudienne n’a pas précisé dans quelle province yéménite les drones ont été abattus, affirmant cependant comme par le passé que les attaques ciblaient des civils.

Les responsables militaires yéménites n’ont pas encore fait de commentaires sur les affirmations de la coalition saoudienne, mais au cours des derniers jours, les forces armées yéménites ont intensifié des frappes de drone et de missiles sur les positions militaires saoudiennes à l’intérieur de l’Arabie saoudite en riposte à une augmentation des frappes aériennes saoudiennes, d’après Al-Jazeera.

À noter que la frappe réussie de drones sur l’aéroport d’Abha, dans le sud de l’Arabie saoudite dans la matinée du mardi 31 août, a interrompu tous les vols. Plutôt, les régions de Najran et de Jazan ont été attaquées avec deux missiles balistiques et la base aérienne de King Khalid à Khamis Mushait avec trois drones.

Lire aussi : La fronde anti-britannique de Ben Salmane à Mahra ?

Par ailleurs, les médias yéménites ont rapporté qu’à la suite de violents combats, les forces de l’armée yéménite et les combattants d’Ansarallah se sont approchés des lieux administratifs à Maarib et sont sur le point de prendre le contrôle total de la ville.

En fait, les affrontements à Maarib à l’est du Yémen se sont à nouveau intensifiés cette semaine, les fronts nord et est de la ville étant le théâtre de violents affrontements au cours desquels diverses armes lourdes ont été utilisées par les deux parties.

Sur fond de la prise pour cible des zones telles que al-Nakhla, l’est de Zat al-Raa, al-Talaa al-Hamra, par les avions de chasse de l’Arabie saoudite, les forces de Sanaa ont réussi à avancer dans les régions orientales de la colline de Zat al-Raa pour s’approcher d’al-Dahla, ainsi la bataille s’est étendue à l’intérieur de la ville et aux alentours des sièges administratifs.

Une source tribale s’exprimant sous couvert d’anonymat a déclaré que les membres d’al-Qaïda avaient perdu toutes leurs positions sur les collines de Zat al-Raa et al-Maqawi, et se sont retirés sous pression des forces de Sanaa qui progressent vers al-Talaa al-Hamra. Le retrait est intervenu suite à la progression des forces de Sanaa sur les fronts nord-ouest de Maarib.

Lire aussi : Sept attaques en moins de 24 heures, cocktail drones-missiles de retour... US/GB visés

La source a souligné que les combats se déroulent autour des zones occidentales surplombant les centres gouvernementaux, en particulier dans le sud-ouest de la zone d’al-Dahla. Les forces d’Ansarallah se concentrent désormais sur les hauteurs près Rahba al-Kula, de lourds affrontements sont donc attendus.

Mais, les affrontements sur les fronts occidentaux continuent à être sporadiques, les combattants de la coalition saoudienne ayant bombardé Sirwah à dix-sept reprises, Rahba à quatorze et Madqal à huit, en 24 heures.

Se penchant sur les développements sur le terrain au Yémen, en particulier la situation sur le front de Maarib, Ibrahim al-Dailami, ambassadeur yéménite en Iran, a déclaré que les conflits opposant des combattants yéménites aux agresseurs de la coalition saoudienne avaient atteint plus de 50 endroits.

« La province de Maarib compte 14 comtés, dont 9 ont été complètement libérés jusqu’à présent, et seuls 5 sont occupés par les agresseurs ».

Maarib: Ansarallah frappe...

Maarib: Ansarallah frappe...

Sur fond d’une escalade des conflits dans l’est du Yémen, les troupes US évacuées d’Afghanistan, se déploient dans le sud du pays.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/02/665690/Yemen-Hudaydah-Ansarallah-attaque-coalition-saoudienne

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire