YEMEN : COMBATS EN COURS POUR DÉLOGER LES MERCENAIRES DE LA COALITION SAOUDIENNE DE LA REGION PÉTROLIFÈRE DE MAAREB

Yémen: les combats battent leur plein pour conquérir Maareb. Certains pays mettent en application les scénarios des USA et d’Israël, regrette al-Houthi

 Depuis 6 heures  23 mars 2020

maareb2

maareb2

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

 

 

Après la libération par les forces yéménites (armée + Ansarullah) de la province de Jawf (nord), les combats battent leur plein pour déloger les mercenaires de la coalition saoudienne de la région pétrolifère de Maareb (centre).

Au moment où les mercenaires de la coalition se vantaient d’avoir pris le contrôle de certaines régions de Maareb, dont Sirwah, une source militaire des forces yéménites a assuré que « ces rumeurs sont dénués de tout fondement ».

Cette source a assuré à la chaine libanaise AlMayadeen, qu’ « il s’agit d’une tentative de la coalition de faire remonter le moral de leurs mercenaires battus à Maareb, malgré l’appui aérien intensif de la coalition saoudienne ».

« Plus de 34 raids saoudiens ont visé plusieurs régions de Jawf, qui partage de longues frontières avec l’Arabie saoudite, notamment Najrane ».

« Le samedi 22 mars à 22h00 heure locale, la DCA yéménite a réussi à faire fuir plusieurs avions de chasse saoudiens au-dessus de la ville de Sirwah, avant qu’ils ne puissent faire le moindre agissement », a affirmé dans un communiqué le porte-parole des forces armées yéménites, Yehya Sarii.

Cité par la chaîne de télévision yéménite Al-Masirah, le général Sarii a réitéré que « les forces armées yéménites continueront à combattre l’ennemi, jusqu’à ce que le ciel yéménite soit totalement barricadé face à la moindre agression de l’ennemi ».

« Les États-Unis veulent dominer le monde musulman »

Sur le plan politique, le leader du mouvement yéménite Ansarullah, Abdel Malek al-Houthi, a critiqué certains pays islamiques pour avoir gardé le silence envers les politiques américano-sionistes, regrettant que d’autres pays mettent en application les scénarios anti-islamiques des États-Unis et d’Israël.

Il a dans ce contexte exhorté l’Oumma islamique non seulement à faire une déclaration face à l’arrogance mondiale et aux plans des États-Unis et du régime sioniste, mais aussi « à prendre des mesures concrètes afin de faire sortir l’Oumma islamique de son état actuel», rapporte le site iranien francophone PressTV.

Sayed al-Houthi a rappelé que le Coran invite les musulmans à la résistance et à l’endurance; « celui qui choisit la voie du Coran contre les ennemis de l’islam, finira par gagner ».

« La situation en Irak et en Syrie, l’hostilité envers le Hezbollah libanais, le complot contre le peuple palestinien et les positions hostiles contre les mouvements de résistance palestiniens sont l’incarnation des politiques hostiles des États-Unis dans la région », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la propagation du coronavirus dans le monde, le leader d’Ansarullah a accusé les États-Unis et « Israël » d’avoir inventé le nouveau virus affirmant que les Américains, les Israéliens et leurs alliés n’avaient aucune crainte d’utiliser des virus tels que la COVID-19, des armes dévastatrices et interdites contre l’humanité.

http://french.almanar.com.lb/1689690


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire