YEMEN : LA COALITION SAOUDIENNE RETIENT 14 PETROLIERS ET LEUR INTERDIT D’ENTRER DANS LE PORT D’HODEÏDA

tourtaux-jacques Par Le 14/03/2021 0

Dans YEMEN

Yémen : la coalition saoudienne retient 14 pétroliers et interdit leur entrée à Hodeïda

 Depuis 2 heures  14 mars 2021

port_hodeida

 Monde arabe - Yémen

 

Rédaction du site

Un membre de la délégation de Sanaa, le négociateur, Abdel Malek Al-Ajari, a révélé que « 14 navires transportant des dérivés pétroliers ont été interdits d’entrée dans le port de Hodeïda pendant un an pour décharger leur cargaison ».

« Tous les papiers des navires que les forces de l’agression détiennent sont prêts, autorisés et inspectés, et il n’y a aucune justification pour leur saisie, sauf à cause de l’intransigeance des pays de l’agression », a écrit Al-Ajari sur son compte Twitter le samedi 13 mars.

Il a ajouté : « Nous avons réclamé l’intervention de la communauté internationale, de l’ONU et des envoyés américains, et malheureusement, au lieu de faire pression sur les pays d’agression, ils l’utilisent comme moyen de pression de négociation ».Cette affaire à elle seule est un « crime et complicité flagrants », a-t-il souligné

Dans le cadre de son siège sur le Yémen, la coalition saoudienne continue de retenir les navires et de les empêcher de décharger leur cargaison.

Selon al-Mayadeen Tv, une source de la compagnie pétrolière yéménite à Sanaa a déclaré que le navire Bending Victory avait été contraint de quitter la zone de détention en raison d’une série de dysfonctionnements dus à un séjour de plus de 10 mois dans la zone de détention, soulignant que le vendredi soir, le nombre de navires détenus était de 13 navires pétroliers.

Le Programme alimentaire mondial avait averti il y a une semaine que la coalition saoudienne continue d’empêcher le carburant d’atteindre le port de Hodeïda, et que la grave pénurie de carburant aggraverait la situation déjà désastreuse de la sécurité alimentaire.

Son porte-parole, Thompson Ferry, a déclaré lors d’une conférence de presse à Genève : «Les navires à carburant n’ont pas été autorisés à accoster au port yéménite de Hodeïda depuis le 3 janvier, et 13 navires à carburant transportent plus de 350.000 tonnes de carburant commercial actuellement détenus au large de la côte yéménite ».

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/2026334

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire