YEMEN : LE JEU TROUBLE USA/"ISRAËL"

 

Qu’insinue Biden au bout de 5 ans de guerre-bourbier contre la Résistance ?

Friday, 05 February 2021 5:58 PM  [ Last Update: Friday, 05 February 2021 5:58 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un drone espion saoudien abattu par Ansarallah.©Harbi Press

Le porte-parole officiel des forces armées et des Comités populaires yéménites a présenté un rapport sur les nouveaux acquis de l'armée yéménite contre les pays agresseurs.

Le porte-parole de l’armée yéménite, le général de brigade Yahya Saree, a déclaré dans un rapport, ce vendredi 5 février, que l'armée yéménite avait abattu six drones-espions ennemis lors des opérations en janvier.

A2/AD: Ansarallah 1- 0 Riyad

A2/AD: Ansarallah 1- 0 Riyad

« Grâce à Dieu, nos forces ont réussi à abattre six drones-espions en janvier 2021 » a écrit Yahya Saree dans un message sur Twitter.

Il a ajouté que « nos forces ont également tué ou blessé 1 283 effectifs ennemis, dont 74 Saoudiens et 75 mercenaires de l'armée soudanaise ».

« Pendant ce temps, 92 véhicules blindés et militaires ont été visés et détruits », a déclaré le général de brigade Yahya Saree.

Cela intervient alors que Yahya Saree avait précédemment déclaré dans un rapport qu’en 2020,  253 missiles balistiques avaient été tirés sur des cibles ennemies saoudiennes, dont 178 avaient visé les positions et bases de la coalition saoudienne et de ses mercenaires sur le sol yéménite et 75 missiles balistiques et missiles de croisière yéménites avaient été tirés en direction des profondeurs du territoire saoudien. Toutes ces attaques ont été menées par 20 missiles Badr p, 30 missiles Badr 1, 7 missiles de croisière Quds, 6 missiles Zolfaqar et 12 restent encore inconnus.

 

Ansarallah: le ciel de Maarib sous contrôle

Ansarallah: le ciel de Maarib sous contrôle

Ansarallah a abattu un drone d’espionnage saoudien en plein vol dans le ciel de Maarib.

Hier, alors que Timothy Landing a été nommé comme le nouvel émissaire américain au Yémen, Biden a officiellement annoncé qu'il suspendait complètement l'assistance militaire et tout renseignement américain à la coalition d’agression saoudo-émiratie au Yémen.

Biden, dont l'arrivée n'a pas plu aux dirigeants saoudiens, a annoncé hier qu'il suspendrait l'aide américaine à la coalition dans son offensive contre le Yémen et d'Ansarallah, sans manquer de préciser qu’il aiderait l'Arabie saoudite à se défendre contre les frappes de missiles. Cette position partiale US signifie que tant que la crise yéménite se poursuivra, la main de l'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis restera ouverte pour agresser le Yémen.

Biden a également donné son feu vert à l'Arabie saoudite pour attaquer le Yémen sous prétexte de combattre Al-Qaïda. Ce qui a été en quelque sorte un message d’encouragement pour la famille des Salmane. C’est la raison pour laquelle l'Arabie saoudite a favorablement accueilli les propos de Biden et a immédiatement mis en relief cette partie de son discours.

D’après les déclarations de Biden, on peut arriver à cette conclusion, qu’après six ans de guerre, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, vaincus, peuvent en sortir d’une façon « digne ». Une voix recherchée par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis depuis au moins deux ans.

Ansarallah : les USA capitulent!

Ansarallah : les USA capitulent!

Les Etats-Unis souhaitent la fin de la guerre au Yémen pour protéger l'Arabie Saoudite.

Réagissant aux positions de l’ancien président Donald Trump, Ansarallah a déclaré que la paix au Yémen ne pouvait avoir lieu que lorsque l'agression serait complètement arrêtée et que le blocus mis en place autour du Yémen soit entièrement levé.

L'accent mis par Biden sur le droit à légitime défense de l'Arabie saoudite, ainsi que sur l'utilisation par Ansarallah des missiles iraniens, expose la nouvelle politique américaine consistant à tenter de séparer le Yémen de l'axe de la Résistance. Il ne faut pas oublier qu'avec cette politique, Biden recherche avant tout à limiter le soutien que le peuple yéménite reçoit de la Résistance et de l'Iran, permettant ainsi la mise en place des étapes suivantes, une négociation et un accord de paix en faveur de l'Arabie saoudite garantissant notamment la victoire des Saoudiens et des Émirats arabes unis.

L'approche de Biden concernant le cas yéménite est on ne peut plus douteuse et partiale. Et pour une approche plus partiale, Biden devrait inclure à l'affaire les multiples prisonniers politiques, prisonniers d'opinion ainsi que les violations des droits de l'homme en Arabie saoudite. 

Le partage des informations concernant l'affaire de l'assassinat de Khashoggi serait un bon début.

Ben Salmane: la Chute...

Ben Salmane: la Chute...

https://french.presstv.com/Detail/2021/02/05/644611/Y%C3%A9men-Arabie-saoudite-Biden-USA-coalition-saoudienne

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire