YEMEN : "REVOLTE COLOREE" ANTI-ANSARALLAH ?!

tourtaux-jacques Par Le 20/07/2021 0

Dans YEMEN

L'idée folle du naufragé Ben Salmane

Tuesday, 20 July 2021 6:31 PM  [ Last Update: Tuesday, 20 July 2021 6:34 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Riyad et Abou Dhabi passent à l'acte dans le vain espoir de créer le fossé entre Ansarallah et le peuple Yéménite. @AFP

A regarder de plus près le camp pro US au Moyen-Orient en est au chapitre de la ruse comme tactique de guerre puisque militairement parlant le blocage est plus que total. Au Yémen, les missiles et les drones se sont tus puisque même à Al Bayda où des forces US fraîchement arrivées, se sont mises à se battre, Ansarallah les a eus en à peine 72 heures : en Irak, les agents US font sauter les lignes de haute tension pour harceler les gens et les retourner contre les Hachd; au Liban, laxe US/OTAN affame la population pour s'en prendre coupable le Hezbollah et à Gaza Israël travaille sur un scénario similaire sans succès. Et au Yémen ? 

Un ministre du gouvernement du Salut national a levé le voile sur le plan secret de la coalition saoudienne visant à dissocier le mouvement populaire d'Ansarallah de sa base populaire.

« La coalition saoudien a commencé une série d'études stratégiques atomiser le soutien peuple d'Ansarallah ». C’est ce qu’a révélé le ministre de l'Information du gouvernement de Salut National, Daifallah al-Chami.

Incapable d'atteindre le mouvement de l'extérieur Riyad cherche à provoquer une crise interne avec cinq cibles favorites r: « le peuple yéménite dans son ensemble,  la base populaire d'Ansarallah, les combattants eux-memes et ses décideurs politiques et militaires. »

Ansarallah: Riyad au pied du mur

Ansarallah: Riyad au pied du mur

Sur fond des opérations de l’armée yéménite et des combattants d’Ansarallah contre les installations saoudiennes en dépit de la mise en place des systèmes...

Al-Chami a poursuivi que l'un des objectifs de cette stratégie est de provoquer la méfiance du peuple yéménite vis vis-à-vis du mouvement Ansarallah. Le deuxième objectif est de saper le moral de ses combattants, de semer la discorde parmi  eux et ce, en instrumentalisant les médias, puis faire remonter  les tribus contre le mouvement et in fine l'écarter de la scène.  Riyad croit pouvoir de la sorte susciter une vague de désertion massive sur les fronts et contrer les avancées fulgurantes d'Ansarallah sur les fronts de combat. 

Lire aussi: 1er revers US face à Ansarallah!

Concernant le rôle des médias dans le domaine de cette stratégie, le ministre de l’Information a déclaré que le plan énumère 22 activités médiatiques visant à laisser supposer qu’Ansarallah était à l’origine du malheur et de la misère du peuple yéménite.

Al-Chami a par ailleurs souligné que l'un des objectifs les plus importants des attaques médiatiques vise à discréditer les médias affiliés à la Résistance yéménite. Autrement le plan se concentre sur  des allégations infondées telles que la "corruption" ou "collusion avec Daech". 
En fin de compte, al-Chami a souligné la nécessité de reconnaître l'approche de l'ennemi et de s’efforcer de désamorcer ses complots.

Entre temps, les Emirats Arabes Unis (EAU), à l’instar de l’Arabie Saoudite, ne sont pas restés les bras croisés et ont commencé  à faire espionner le leader du Mouvement de la Résistance yéménite. 

Un rapport révèle que les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite sont les clients d'une société d'espionnage israélienne, en particulier du programme d'espionnage «Pegasus ».

Yémen: Riyad récompense les espions

Yémen: Riyad récompense les espions

L’Arabie Saoudite a offert, dimanche 5 novembre, une prime allant jusqu’à 325 millions de dollars de récompense pour toute information conduisant à la capt...

http://french.presstv.ir/Detail/2021/07/20/662659/Riyad-tente-de-d%C3%A9populariser-Ansarallah

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire